Delivery to Canada is $10.99 and free from $99 excluding tax.

CICATRICES RÉCENTES ET ANCIENNES: QUELLES PRÉCAUTIONS PRENDRE AVEC L'ARRIVÉE DE L'ÉTÉ?

Saviez-vous que le soleil et les cicatrices ne font pas bon ménage ? En effet, les cicatrices peuvent devenir des marques permanentes lorsqu’elles sont exposées au soleil. Avec l'été qui approche, il est essentiel de savoir comment protéger et traiter vos cicatrices, qu'elles soient récentes ou anciennes, pour minimiser leur apparence. Voici un guide complet pour prendre soin de vos cicatrices et les rendre moins visibles pendant la saison estivale.

1- Certaines cicatrices sont-elles plus à risque?

Peu importe sa taille et ce par quoi votre cicatrice est causée: chirurgie, marque d'acné, égratignure suite à une chute, brûlure, plaque d'eczéma. Dès qu’il y a une lésion de la peau, celle-ci est plus susceptible de se pigmenter sous l’effet du soleil. Les rayons UV peuvent alors provoquer l’apparition d’une tache brune sur la cicatrice. Votre bronzage finit lui par s'estomper mais la coloration brune de votre cicatrice persiste plus longtemps, voir ne disparaît jamais.

2- Pourquoi les cicatrices brunissent elles au soleil?

Pendant tout le processus de réparation, la peau est plus fine et plus fragile au niveau de la zone en cours de cicatrisation. Lorsqu’elle est exposée aux rayons UV du soleil, votre peau abîmée surréagit pour se protéger en produisant un excès de mélanine. La mélanine est le pigment brun responsable de la couleur de la peau. Lorsque la production de mélanine est excessive, des taches brunes apparaissent sur les cicatrices, un phénomène appelé hyperpigmentation. Ces taches peuvent devenir permanentes si elles ne sont pas correctement protégées du soleil. Il est donc crucial de maintenir les cicatrices à l'abri des rayons UV pour éviter cette hyperpigmentation.

3- Dois-je différencier les marques des cicatrices?

Bien qu'une marque / taches soit un peu différente (inflammation de la peau) d'une cicatrice (lésion du derme), toutes 2 doivent être protégées du soleil. 

La manière la plus courante de classer les cicatrices consiste à les diviser en trois catégories : "cicatrices plates", atrophiques et hypertrophiques.

Les "cicatrices plates" elles regroupent

>> les marques sombres (brunes), ou hyperpigmentation post-inflammatoire, apparaissant lorsque l'inflammation, comme celle causée par l'acné, entraîne une production excessive de mélanine, créant des zones plus foncées sur la peau. Elles sont plus fréquentes chez les phototypes métissés à foncés.

>> On les différencie des marques érythémateuses post-inflammatoires (roses à rouges) : Causées par la vasodilatation des vaisseaux cutanés superficiels. Elles sont plus fréquentes et visibles sur les peaux claires.

    Les cicatrices en creux, souvent désignées comme cicatrices d'acné atrophiques, ou certaines cicatrices chirurgicales, résultent d'un processus de guérison insuffisant de la peau, entraînant une dépression cutanée.

    Les cicatrices en relief, épaisses et hypertrophiques, ainsi que les chéloïdes, qui sont des excroissances, sont le résultat d'une production excessive de collagène pendant la guérison, conduisant à des élévations visibles sur la peau.

    4- Comment favoriser une belle cicatrisation?

    Le processus de cicatrisation est très différent d’une personne à une autre. Plusieurs facteurs entrent en ligne de compte lors de la réparation des tissus, tel l’alimentation, le diabète, le tabagisme ainsi que les carences en vitamines et minéraux.

    Cependant en protégeant, en hydratant et en nourrissant votre cicatrice et peau environnante avec des soins appropriés, vous aiderez votre peau à mieux gérer cette phase de cicatrisation pouvant aller jusqu'à 18-24 mois.

    • protéger votre peau du soleil en tout temps tant que la cicatrice n'est pas dite "mature" (cicatrice plane, souple, de coloration identique aux tissus voisins - après 18-24 mois)
    • hydrater et nourrir la peau de votre cicatrice à minima 2 fois par jour
        >> pour que votre peau soit plus souple et élastique afin qu'elle ne se rétracte pas, ce qui réduit le risque de cicatrices hypertrophiques,
        >> pour lui apporter les nutriments nécessaires afin de soutenir le processus de régénération cellulaire de l'épiderme et contribuer à la synthèse du collagène,
        >> pour réparer la barrière protectrice (film hydrolipidique) qui a été altérée, aidant ainsi à maintenir un niveau d'hydratation suffisant dans la peau en régulant la perte insensible en eau (PIE). 

         

        On privilégie des soins cosmétiques riches en céramides, en acides gras, en glycérine végétale et ingrédients anti-inflammatoires, apaisants, circulatoires, cicatrisants riches en vitamine C et provitamine A.

        • masser votre cicatrice pour stimuler la circulation sanguine et assurer une production de collagène harmonieuse tout en limitant les adhérences (pour les chirurgies, généralement 3-4 semaines après l'intervention, avec accord de votre chirurgien).

          Veiller aussi à boire suffisamment d'eau pour hydrater votre peau de l'intérieur (couches profondes de la peau) et varier votre alimentation (fruits, légumes, viandes, œufs, poissons) pour un bon apport de vitamines, minéraux, protéines.

          Lorsque votre cicatrice est ancienne, si elle est plate ou atrophique, on peut utiliser des soins riches en provitamine A tel que l'huile de rose musquée pour favoriser le renouvellement cellulaire et en améliorer l'élasticité de la peau (production d'élastine et collagène).

          Conclusion

          S'il est important de bien hydrater et masser votre cicatrice pour assurer une belle cicatrisation des tissus, il est tout aussi primordial de bien la protéger du soleil pour limiter sa coloration.

           

          Comments

          0 Comments

          Leave a Comment